Catherine Dupire

Des personnages, portraits ou autoportraits, composés d’éclats de couleurs, parsèment ses créations entrecoupées parfois de phrases ou de titres sur le mode interrogatif…

28 août 1949 -

Née à Lille en France.

Son enfance se déroule entre la Belgique – où elle fut pensionnaire à Mouscron, au Pensionnat de l’enfant Jésus dès l’âge de quatre ans et demi – le Nord et Paris. Les absences répétées d’une mère trop absorbée par sa vie artistique l’amène très tôt à se passionner pour les arts plastiques et la littérature. Elle s’occupe de relations publiques puis écrit dans un journal local de l’Isère et devient brièvement l’assistante d’un chirurgien à Dijon. Elle séjourne dans des colonies d’artistes en ex-Yougoslavie puis sur l’île de Zakynthos, en Grèce et aussi en Afrique. En 1985, elle se consacre à plein temps aux arts plastiques et devient chroniqueuse sur une radio locale à Dijon. Elle y défend le travail de jeunes artistes dont, à l’époque, Yan Pei Ming.

Des personnages, portraits ou autoportraits, composés d’éclats de couleurs, parsèment ses créations entrecoupées parfois de phrases ou de titres sur le mode interrogatif.

Catherine Dupire réside à Saint-Yrieix la Perche, en Haute-Vienne, après avoir vécu quinze ans dans le midi de la France.