Jean Tourlonias

Ses peintures proches des peintures publicitaires africaines, de facture naïve, attirèrent immédiatement les collectionneurs…

dit « Jeantou »

1937 – 2001
Né en France, à Clermont-Ferrand
Jardinier de son métier, Jean TOURLONIAS vendait sa production sur les marchés de Clermont-Ferrand  et des environs.

Il avait, en outre, deux passions : la pêche à la ligne et la peinture. Parfois, lorsqu’il m’apportait ses tableaux, les boîtes d’asticots s’étaient renversées sur les toiles, dans la voiture.

Le jour où il comprit qu’il pouvait vivre de sa peinture, il cessa toute activité maraîchère.

Il exposa en France et à l’étranger. la Galerie Gastaud le présenta à « Découvertes », à Paris, en 1989 ; il y exposa des voitures au nom des personnalités qu’il voyait à la télévision ou sur les journaux.

Ses peintures proches des peintures publicitaires africaines, de facture naïve, attirèrent immédiatement les collectionneurs. Ses sources d’inspiration sont de deux ordres : voitures, motos, scooters qu’il invente et dédie à des personnalités médiatiques, et paysages ou habitants de son Auvergne natale qui ressemblent à des étiquettes des fromages auvergnats du début du siècle.

Il était fier de sa carrière de peintre qui lui permit de gagner sa vie très correctement, mais ne changea rien à ses habitudes.

En juillet 2 000, il nous a quittés, humblement, sur la pointe des pieds. Il est mort en peignant sur sa table de cuisine qui lui servait d’atelier.

Luis MARCEL