Laurentiu Dimisca

Dimisca s’inscrit dans la mouvance de la nouvelle figuration avec Robert Combas, Di Rosa…

…..

……
…..
1977

Né en Roumanie à Pietra Neamt

En 2002, il obtient son Master de peinture. En 2011, il obtient son doctorat en art sur le thème « Art brut : art ou folie ? ».


Il est membre de l’Union des artistes plastiques de Roumanie.


Il expose depuis 1993. D’abord dans les pays de l’Est puis, depuis 1999, dans les pays européens, aux États-Unis, en Suisse, à Taïwan…


Dimisca s’inscrit dans la mouvance de la nouvelle figuration avec Robert Combas, Di Rosa…

..
Dimisca a tout pour être le leader de cette figuration libre. Son œuvre s’inscrit entre l’art brut et l’art contemporain.

..
Il a l’audace dans le trait, dans la couleur. Il a la spontanéité dans les idées, dans les histoires qu’il nous raconte. C’est un peintre narratif. Sa source d’inspiration, c’est sa grande culture : mythologies revues et corrigées par ses soins, histoires populaires de son enfance, de son pays. Il peint avec une fougue guerrière, exaltante, avec un engagement physique fort ; Dimisca ne fait pourtant pas la guerre, il fait l’amour avec ses couleurs.
Il peut passer de l’icône au tableau érotique. Les deux seront chargés de tendresse, d’amour. Regardez ses personnages dans les yeux. Vous verrez… ils vous aiment !
Dimisca vous aime aussi, comme il aime l’art et la liberté. Il nous fait voyager dans le temps, son imagination éclate, déborde, éclabousse, se télescope dans les couleurs de ses personnages d’hier et pourtant d’aujourd’hui. Et si rien n’avait changé, si tout était immuablement identique… si tous les hommes étaient semblables… et s’il n’y avait pas de différence… ?

…..
Dimisca interroge, et poser la question c’est croire en l’avenir. Son œuvre est chargée de cet optimisme qui est indispensable au développement de la création.
Est-il peintre ? Est-il philosophe ? Les deux sans aucun doute le portent au sommet de son art. Comme tous les artistes du monde, c’est un résistant, c’est un défenseur de la liberté créatrice. Réalisme et utopie guident sa main, il est pressé, il peint vite, il y a tant de choses à faire et la vie est si courte. Il possède le don, il nous semble que tout est facile, son aisance, son adresse surprennent quand on a la chance de pouvoir le regarder peindre ; c’est très rare. Sa pudeur, sa timidité font qu’il est beaucoup plus à l’aise dans la solitude de son atelier que dans une performance en public.

..
Je pourrais noircir des pages et des pages sur Dimisca et son œuvre, tellement elle m’avait surprise, étonnée ; ce fut un coup de foudre…
Je suis sûr que Dimisca nous étonnera encore si Dieu lui prête vie…

…..

Post-scriptum :

..
Si vous visitez la France, venez voir la peinture murale que Dimisca a réalisée sur le mur du musée à Lapalisse dans l’Allier au centre de la France… C’était un jour de printemps avec un soleil d’or comme les jaunes de Dimisca.


J’arrête ! Ca suffit !

Luis MARCEL